image_pdfimage_print

Après l’hébergeur 1and1 en octobre 2014,  OVH ppremier hébergeur européen, a décidé lui aussi d’arrêter le support des anciennes versions de PHP. Si vous êtes client chez OVH, vous avez certainement reçu ce mail courant mars-avril pour vous alerter de la mise à jour :

« Vous avez actuellement un ou plusieurs Hébergement(s) WEB mutualisé(s) OVH.
A partir du 24 Septembre 2015, OVH ne supportera plus les versions PHP obsolètes suivantes:
* PHP 4.x (fin de vie depuis + de 6 ans)
* PHP 5.2 (fin de vie depuis plus de 4 ans)
* PHP 5.3 (fin de vie depuis plus de 8 mois) »

 

Les enjeux

Comme tout langage de programmation, PHP est régulièrement sujet à des mises à jour lui apportant de nouvelles fonctionnalités et des corrections de bugs. C’est en effet une bonne chose d’abandonner l’appui des anciennes versions, tant au niveau des fonctionnalités que de la sécurité. Cependant, il est impératif de soumettre votre site à différents tests afin d’éviter toute mauvaise surprise le 24 Septembre prochain.

 

Que dois-je faire pour assurer la pérennité de mon site ?

La première étape consiste à connaitre la version PHP utilisée par votre site. Pour ce faire, vous devez créer un fichier .php, par exemple un fichier nommé « version.php ».

Dans ce fichier, vous allez placer les lignes de code suivantes :
<?php
phpinfo();
?>

Enregistrez le fichier et transférez-le dans le dossier de votre site via un serveur ftp tel que Filezilla.
Une fois le fichier sur votre hébergement, vous pourrez y accéder en entrant cet URL dans un navigateur : www.mondomaine.fr/version.php.
La version PHP de votre site s’affichera comme on peut le voir sur l’image ci-dessous :

php version 5.2.17
Si vous utilisez une version antérieure à PHP 5.4, alors elle ne sera plus supportée par OVH à partir du 24 septembre 2015.

 

Que peut-il arriver si j’utilise une version antérieure à PHP 5.4  ?

La majorité des sites Internet continueront de fonctionner parfaitement après la mise à jour d’OVH. Cependant, il peut vous arriver de rencontrer des problèmes tels que :
– un formulaire, une newsletter qui ne fonctionne plus,
– plus gênant, l’administration qui est devenue inaccessible
– dans le pire des cas, une page blanche sur toutes les pages de votre site.

Pour vous éviter ce genre de problèmes et une crise de panique le 24 au petit matin, il est essentiel de continuer les tests sur votre site. Nous allons donc passer à la deuxième et dernière étape.

Cette étape va vous permettre d’utiliser votre site avec les dernières versions de PHP. Vous allez donc pouvoir anticiper la mise à jour et faire les corrections nécessaires avant l’échéance.

Vous allez créer un fichier texte nommé ovhconfig.txt dans lequel vous placerez les lignes suivantes :ovhconfig code

La ligne « app.engine.version=5.6 » va forcer la version de PHP en 5.6, enregistrez-le fichier et placez-le à la racine de votre serveur en utilisant Filezilla par exemple.

Une fois le fichier sur votre serveur, renommez-le en « .ovhconfig », à partir de ce moment, votre site fonctionnera en PHP 5.6 sois la dernière version actuelle, si vous retapez l’URL www.mondomaine.fr/version.php, vous verrez ceci :

version-php-5

Si votre site fonctionne parfaitement alors vous pouvez souffler un grand coup. Il a accepté avec succès la nouvelle version de PHP. Si à l’inverse, vous avez un souci d’affichage, un souci de connexion, le formulaire de contact qui n’est plus lié à votre adresse mail ou tout autre problème, c’est que votre site utilise des fonctions PHP devenues obsolète ! Dans ce cas, c’est dans le code directement qu’il faudra chercher. Vous pouvez exporter votre site en local pour voir les erreurs s’afficher et essayer de les résoudre ou contacter votre agence web pour corriger les erreurs dans les meilleurs délais.

erreur code php
Exemple d’erreur s’affichant sur le site en local.

 

Nous vous donnons rendez-vous le 24 septembre.

 

Auteur: Alexandre DUBOIS