image_pdfimage_print

Plus intime, plus audacieux, le web design lorgne cette année du côté des arts graphiques et des pages internet d’auteurs plus personnelles et singulières. Les sites veulent aujourd’hui offrir une expérience visuelle, sonore et ludique à part entière aux visiteurs et les plonger dans une ambiance nouvelle et immersive. La présence de la main se fait sentir et demander. Fini le temps de l’Information mise en page, on demande aujourd’hui une Mise en Page de l’information.

Jeux de lettres

Cela se remarque premièrement par les polices de caractère qui se réaffirment. On n’hésite plus à jouer avec la taille, l’espacement ou la hauteur des corps. L’écriture ne veut plus seulement être lue, mais aussi regardée. On travaille sur la graisse, l’italique, les pleins et déliées, les déformations ; on les fait se chevaucher, on les expose manuscrites ou même dessinées, enluminées et composées de motifs. Visuel à part entière, la lettre mord sur les images, les altère, voir les remplace. Les fonts jouent maintenant avec notre œil et notre perception. L’heure est à la typo graphique.

undraw_working_woman_3uve

 

Illustrer ses messages

L’illustration connait également une montée en puissance sur le web. Les photos communes des banques et stocks d’images sont de plus en plus délaissées au profit des dessins, caricatures et esquisses, qu’elles soient exclusives ou non. Plus abstraite et original, l’illustration permet – comme l’indique d’ailleurs son étymologie – de mettre en lumière les concepts, personnages, expressions et actions, tout en permettant au visiteur de se projeter plus aisément en elles et d’y lire le message communiqué avec un attrait et un intérêt renouvelé.

Auteur : JB